AmourAmour ArgentArgent TravailTravail

Voyance pendule gratuite

Le pendule et la voyance

1-LE PENDULE, UN INSTRUMENT MODERNE


Le pendule peut revêtir plusieurs aspects différents, les chercheurs l’utilisant l’ayant à de multiples reprises personnalisés, l’agrémentant de caractéristiques propres à leurs recherches.

Cependant, en dépit de toutes ces variantes, le pendule est une petite masse suspendue à une chaîne créant des oscillations lors de son balancement, symbole de la réceptivité à la question posée.

L’amplitude du mouvement du pendule est définit par les deux points extrêmes de l’oscillation de celui-ci.

Les principaux types de pendule


Les matières utilisées pour la création du pendule sont diverses et variées mais sont toutes des matières naturelles, organiques. Une seule matière est interdite, car non viable : il s’agit du fer, pouvant produire des actions magnétiques, induisant le chercheur en erreur lors de sa quête. Etudions maintenant les pendules les plus utilisés, portant pour certains le nom de leur créateur.

1-Le pendule conique

Il est idéal pour les prétendants à l’étude de la radiesthésie.

2-Le pendule de l’abbé Mermet

Celui-ci est constitué de deux parties, dont une partie basse, pouvant contenir un élément, en forme de goutte d’eau.

La partie haute est le pas de vis refermant ce contenant.

A l’intérieur de ce pendule, et afin de créer une plus grande réceptivité aux champs magnétiques, le chercheur d’or y disposera une paillète d’or et, celui cherchant une source souterraine, y mettra une goutte d’eau.

3-Le pendule d’Antoine Luzy.

Ce pendule est, esthétiquement, le même que le précédent. Cependant, il est fait en une seule pièce et n’a donc pas de cavité propre à contenir un « élément témoin ».

4-Le pendule Argus

Ce pendule est composé de deux pièces identiques, de forme conique, fixées l’une à l’autre par leurs bases.

5-Le pendule en cristal de roche.

Ce pendule est composé de deux pièces identiques, de forme conique, fixées l’une à l’autre par leurs bases.

6-Le pendule égyptien

Ce pendule doit sa forme à la fleur de papyrus, emblème de l’Egypte et symbole de la fertilité.

7- Le pendule d’Yves Rocard

Le professeur Yves Rocard est un grand scientifique et, lors de ses imminentes recherches, il a créé son propre pendule : une masse de laiton de 400 grammes, suspendue à une longue chaîne d’un mètre.

8-Le pendule de Jean-Louis Crozier

Jean-Louis Crozier est un radiesthésiste de renom, il doit sa célébrité à son partenariat avec la gendarmerie française, permettant de retrouver plus de 200 personnes portées disparues.

LES NEUFS CONSEILS FONDAMENTAUX

Tout le monde peut-il pratiquer l’art du pendule ou la radiesthésie est-elle une discipline pour ceux ayants des possibilités mentales dites « paranormales » ? Nombreux sont les débutants, désireux de maîtriser l’art du pendule, à se poser cette question… Cependant, il ne faut pas oublier que les initiés ont commencé leur apprentissage au stade de débutant et que seul le travail, mêlant théorie et pratique assidue, a permis aux « grands » de se propulser au rang d’initié émérite. Chacun de nous a en lui une sensibilité magnétique, preuve en est notre profonde origine : nous sommes tous des enfants de l’univers soumis aux lois de la physique quantique.


Pour obtenir une voyance gratuite avec nos voyants maitrisant l'art du pendule composez le:

sans cb (*)


Si vous résidez dans un département d'outre mer, pour une voyance gratuite par téléphone composez le:

Quelles sont les trois étapes fondamentales ?

Le pendule vous aide à répondre à la question que vous vous posez. Les réponses à ces questions sont suggérées par les oscillations de la masse ainsi que par l’amplitude de celle-ci.

Etape 1 : Se poser une question.
Il est essentiel de se poser une question mentalement et de se concentrer sur celle-ci, de balayer toutes pensées parasites pour la pénétrer, faire corps avec cette quête et, donc, la maitriser dans son ensemble.

Etape 2 :
Une fois la question définie de la manière la plus claire possible, lancez votre pendule, de façon à créer le processus d’oscillation. Au bout de 30 secondes environ, ce mouvement devient identifiable et l’oscillation et l’amplitude sont entièrement libres, indépendantes du lancer que vous avez effectué.

Etape 3 :
Il est temps de « lire » la réponse, en s’appuyant sur les différentes oscillations du pendule (les 5 mouvements différents seront étudiés dans le chapitre à suivre).

La seconde question très souvent posée est celle-ci : »Le pendule tourne-t-il seul ou sous l’action inconsciente de celui qui le tient ? ». En effet, cette question ne manque pas de pertinence, mais il est bien difficile de répondre à cette question par une réponse tranchée. Certains pensent que c’est l’utilisateur du pendule qui choisit le mouvement que va effectuer la masse tandis que d’autres pensent que le pendule va dans le mouvement qu’il veut, totalement libre et fondamentalement insoumis aux désirs de son utilisateur. Cependant, le professeur Rocard à prouvé, de manière scientifique, que les champs magnétiques influent sur l’utilisateur et que, par conséquent, le pendule se charge de cette énergie magnétique transmise par ce dernier. Le pendule n’est autre que le réceptacle des vibrations magnétiques ressenties par l’utilisateur.

Les conseils qui vont suivre vous permettront d’obtenir des résultats plus que satisfaisants mais, gardez à l’esprit que seule une pratique intensive peut mener à une maitrise totale du pendule.

Conseil 1 : Choisissez la prise du pendule qui vous convient le mieux.

Il n’y a pas une manière de tenir le pendule, l’important est de se sentir à l’aise et de ne pas oublier que votre façon de le tenir doit être la plus naturelle possible.

En effet, gardez à l’esprit que certaines « recherches » peuvent prendre du temps et qu’il serait dommage d’écourter l’expérience par une fatigue due à une mauvaise prise du pendule. Premièrement, prenez votre pendule en main, faites corps avec lui, il doit, à terme, faire partie de vous, comme n’importe lequel de vos membres. Aucune « main » n’est préférable : si vous êtes plus à l’aise de le tenir de la main gauche, suivez votre instinct, faîtes- vous confiance.

Une fois la main déterminée, intéressons-nous à la manière de le prendre, que nous appellerons « la prise ». Il en existe 4 différentes : aucune, fondamentalement, n’est meilleure que l’autre. Seul vous, pouvez déterminer celle qui vous convient le mieux, laquelle vous permet de travailler de la manière la plus confortable possible.


Prise 1

La prise est la même que la précédente, entre le pouce et l’index. Cependant, la chaînette est raccourcie de manière significative. Aux dires des initiés, cette prise incluant une chaine beaucoup moins longue leur permet de beaucoup mieux ressentir les oscillations du pendule et de rendre, par conséquent, une réponse beaucoup plus claire, beaucoup plus précise.

Prise 2

Une fois la question définie de la manière la plus claire possible, lancez votre pendule, de façon à créer le processus d’oscillation. Au bout de 30 secondes environ, ce mouvement devient identifiable et l’oscillation et l’amplitude sont entièrement libres, indépendantes du lancer que vous avez effectué.

Prise 3

Cette prise est préconisée pour les longues sessions de travail. En effet, cette position où la chaine court le long de l’extérieur des doigts permet de mieux résister à la fatigue et donc, de ne pas « couper » une recherche par l’obligation de marquer une pause lors d’une prise trop difficile à tenir dans la durée.

Prise 4

Cette prise est préconisée pour les longues sessions de travail. En effet, cette position où la chaine court le long de l’extérieur des doigts permet de mieux résister à la fatigue et donc, de ne pas « couper » une recherche par l’obligation de marquer une pause lors d’une prise trop difficile à tenir dans la durée.


Conseil 2 : Adoptez la bonne position pour travailler.

Maintenant que vous avez choisi la main avec laquelle vous vous sentez la plus à l’aise de travailler ainsi que votre prise de prédilection, il est essentiel maintenant de trouver un endroit propice à l’expérimentation. Cet endroit doit être calme. Asseyez-vous devant une table. Le siège que vous choisissez doit bien entendu être confortable, mais votre position est déterminante : vos pieds doivent être posés au sol, légèrement écartés.

Conseil 3 : Evitez toute proximité avec des appareils électriques ou électroniques.

Vous n’êtes pas sans savoir que les appareils électriques et électroniques modernes, tels le téléphone portable, l’ordinateur, le système wi-fi, le four micro-ondes…et bien d’autres, génèrent des champs magnétiques et des ondes négatives influant sur le mouvement du pendule et faussant donc les réponses à vos questions.

Conseil 4 : Pensez à rester très détendu.

La sérénité est le maître mot de votre réussite. Au contraire, le stress et la nervosité peuvent induire le pendule à créer des oscillations, totalement indépendantes de votre recherche. Encore une fois, des oscillations du au stress de l’utilisateur brouille la véracité des réponses du pendule. Il est donc essentiel de se débarrasser des pensées parasites, de faire le vide mental et de commencer l’expérience dans la plus grande quiétude intérieure.

Conseil 5 : Evitez de serrer trop fort la chaîne du pendule entre votre index et votre pouce.

Gardez toujours à l’esprit que votre prise doit être confortable afin qu’elle puisse s’inscrire dans la durée que demande la spécificité de votre question.

Conseil 6 : Pensez à bien placer votre avant-bras parallèle à la table.

Cette position vous permet de mieux ressentir les vibrations de votre pendule, celles-ci pouvant être de très faibles intensités.

Conseil 7 : Méfiez-vous de l’autosuggestion.

Il est essentiel de se débarrasser de toutes pensées relatives à la question posée. Cela est l’erreur- type que font énormément de débutants, perturbant grandement les mouvements du pendule. N’oubliez pas que vous n’êtes que l’outil du pendule, celui qui le tient ; Faites preuve de la plus grande humilité.

Conseil 8 : Vérifiez que vous posez la bonne question.

Votre pendule oscille, décrit des mouvements mais vous êtes dans l’incapacité de retranscrire la réponse ? Cela signifie que votre question de départ est mal formulée, manque de clarté.

Conseil 9 : Recherchez la cause de toute erreur.

Si le résultat de votre recherche est « nul », cela veut dire que vous avez commis une erreur pendant la procédure. Vous devez trouver la faute que vous avez commise et la corriger.



2-LES CINQ PHASES A MAITRISER


La maîtrise du pendule passe par 5 étapes, fondamentalement indispensables à la réussite du travail entrepris. Dans un premier temps, il est nécessaire d’adopter la bonne convention mentale ; il faut ensuite entrer dans un état propice à la concentration. Ensuite, il faut correctement formuler la question puis, maîtriser les hypothétiques échecs et, pour finir, s’éloigner de tout élément pouvant contrecarrer le travail débuté. Il est conseillé de ne pas initier le travail du pendule en le gardant immobile. En effet, les oscillations peuvent être longues à venir, il est possible aussi qu’il n’y en ait pas, ce qui peut décourager le débutant, l’incitant à créer lui-même ces mouvements, rendant la recherche nulle. Il est donc préférable de lancer le pendule, lui faisant faire quelques oscillations afin d’éviter l’immobilité de celui-ci, pouvant, à moyen terme, fatiguer l’utilisateur.



Phase 1 : Utilisez la bonne convention mentale.

Après le lancement de votre pendule, celui-ci va effectuer une série de 5 mouvements, très différents les uns des autres : rotation horaire, rotation anti-horaire, oscillation longitudinale, changement de directions et immobilité. C’est par l’étude de ces mouvements que les questions posées pourront trouver leurs réponses. Les interprétations de ces différents mouvements du pendule portent le nom de « convention mentale ». Chaque mouvement du pendule répond à une question posée.

Mouvement 1 : La rotation horaire
Lors de ce mouvement, le pendule tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. Ce mouvement signifie la vérité, l’affirmation. Nous pourrions le définir par le mot « oui », cela signifiant la positivité.

Mouvement 2 : La rotation anti-horaire.
Contrairement au mouvement précédent, le pendule tourne, ici, dans le sens opposé des aiguilles d’une montre. Ce mouvement symbolise la négativité, le « non ». Cette configuration nous indique que nous nous éloignons de la vérité.

Mouvement 3 : L’oscillation longitudinale.
Le pendule oscille d’avant en arrière, il ne définit pas de cercles. Le pendule se balance, il ne donne pas de réponses. Ce mouvement symbolise la neutralité.

Mouvement 4 : Les directions changeantes.
Le pendule change de directions de manière incessante. Il se balance, puis tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, pour enfin définir des rotations anti-horaires. Cela signifie qu’il faut recommencer.

Mouvement 5 : L’immobilité.
Le pendule immobile vous invite à recommencer car il ne détecte aucune réponse.

Phase 2 : Mettez-vous en condition

Cette étape est primordiale, elle sert à préparer le travail, à s’échauffer. Il est nécessaire, dans un premier temps, de faire le vide mentalement. Enfin, prenez le pendule et faites le tourner quelques instants, sans vous préoccuper de la direction qu’il peut prendre. Quand vous vous sentez profondément détendu, vous serez apte à passer à l’étape suivante.

Phase 3 : Adoptez la bonne formulation.

Il est essentiel de poser la question de manière claire et surtout très simplement : pas plus d’une question à la fois ! Les réponses que vous pouvez obtenir avec le pendule sont très simples : oui/non, vrai/faux. Si vous avez une question « multiple », par exemple : « Vais-je rencontrer mon âme sœur lors de cette croisière pendant les vacances de Noel ? », il est essentiel de la décomposer en plusieurs questions simples. Premièrement, demandez au pendule de vous indiquer si vous allez trouver votre âme sœur ; si le pendule tourne dans le sens des aiguilles d’une montre, la réponse est donc positive : vous pouvez donc passer à la seconde partie de votre question. Au contraire, si la réponse à la première question est négative, il est inutile de continuer.

Phase 4 : Dominer les causes possibles d’échec

Nous allons étudier ici ce qui pousse à l’échec. Vous êtes le maître du pendule et, par conséquent, si échec il y a, celui-ci émane de vous. Il y a 4 sortes de phénomènes perturbateurs mettant en échec le travail entrepris avec le pendule : le trac, l’autosuggestion, les suggestions extérieures et le manque de concentration.

a- Le trac. Le trac est une angoisse, qui généralement s’éteint au moment où le travail commence. Cependant, il génère un grand stress, pouvant conduire l’utilisateur du pendule à des tremblements et influer sur la concentration nécessaire à l’exercice de la maîtrise de l’art du pendule.

b- L’autosuggestion. Nous nous influençons nous-mêmes par nos perceptions, nos propres croyances. Il est essentiel de faire le vide intérieur, de se détacher de soi-même, pour n’être plus que l’instrument du pendule. Les radiesthésistes utilisant le pendule pour la recherche de personnes disparues s’interdisent de lire la presse. Cela permet d’éviter toutes influences,, profondément néfastes dans le processus de recherche initiée avec le pendule. Il est nécessaire de s’abstenir de se questionner soi-même mais primordial de se concentrer exclusivement sur la nature du travail.

c- Les suggestions extérieures. Il est impératif d’écarter les pensées et avis de ceux qui vous entourent, cela vous menant au même état d’esprit que l’autosuggestion, empiétant sur le travail que vous effectuez avec le pendule.

d- L’absence de concentration : Elle est le facteur numéro 1 d’échec. Il est primordial de se concentrer sur la question que l’on pose afin d’éviter un échec certain.

Phase 5 : Eliminez les phénomènes gênants

Lors de votre apprentissage de l’art du pendule, vous serez confrontés à des phénomènes perturbateurs. Ces phénomènes peuvent apparaître durant le travail et, si vous n’en avez pas connaissance, ceux-ci vous empêcheront d’arriver à une réussite et pourraient même vous propulser sur la voie du manque de confiance en soi. Il y a 3 principaux facteurs perturbants : le fading, le mirage et la rémanence.

Le Fading : ce mot, en français, signifie : évanouissement. Il illustre l’impossibilité soudaine, pour le radiesthésiste, de ressentir les vibrations des champs magnétiques en action. Cela peut être dû à différentes causes : troubles émotionnels du radiesthésiste, mais aussi, problèmes d’ordre psychologiques, fatigue physique et/ou intellectuelle, problèmes de digestion. Il est à noter que lors d’une formation orageuse, la baisse soudaine de la pression atmosphérique de l’atmosphère contribue également au fading.

Le mirage : C’est la vision d’une image imaginaire que percevraient les radiesthésistes autour du lieu de leurs recherches. On peut parler d’hallucination. Cette vision non inscrite dans la réalité survient fréquemment, une nouvelle fois, en période orageuse.

La rémanence : Les êtres humains, objets ou trésors trouvés laissent un sillage persistant dans l’endroit où ils étaient cachés. Dés lors, le radiesthésiste, au cours d’une de ses recherches, peut voir son pendule « s’affoler », en réponse aux ondes et champs électromagnétiques envoyées par ce phénomène de rémanence.



3-TESTS D’INITIATION


Nous allons présenter, dans ce chapitre, des exercices pratiques destinés aux débutants afin de tester leurs capacités radiesthésiques. Ces exercices sont des entraînements simples, mais cependant ludiques. Une fois ces exercices maîtrisés, nous aborderons, dans le chapitre suivant, bon nombres d’applications où vous pourrez mettre en scène votre sensibilité radiesthésique.

Nous allons présenter ici 5 tests différents. Les 3 premiers sont destinés aux débutants afin qu’ils se familiarisent avec le pendule. Les 2 suivants sont des tests de perfectionnement, certes un peu plus compliqué mais néanmoins indispensable à maîtriser pour accéder sereinement au chapitre suivant.

Il est essentiel d’être concentré pour aborder ces tests et de formuler la question de manière simple et claire. Souvenez-vous qu’il est essentiel d’attendre quelques instants après avoir lancé votre pendule pour tirer des conclusions. Si, au début, les tests ne sont pas concluants, ne vous découragez surtout pas. Seul une pratique assidue fera de vous un bon radiesthésiste ; il ne faut donc pas hésiter à refaire ces tests plusieurs fois, jusqu’à que votre persévérance soit couronnée de succès.

Tests d’initiation

Tests 1 : le verre d’eau caché

Ce test utilise l’eau, qui est l’une des recherches principales des radiesthésistes et des sourciers, et ce depuis le début de la civilisation. Ce test est simple : vous prenez deux verres et faites remplir par une tierce personne seulement l’un d’entre eux d’eau claire. Enfin, la personne dissimulera ces deux verres sous un tissu opaque. Votre travail est de découvrir, à l’aide du pendule, quel est le verre rempli d’eau. Il faut, dans un premier temps se concentrer et, enfin, se poser la question suivante : « ce verre est-il rempli d’eau ? » Si votre pendule tourne dans le sens horaire, la réponse est positive. Si, au contraire, le pendule effectue des rotations dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, cela signifie « non ». Bien entendu, la chance ou le hasard peuvent tronqués les résultats obtenus ; c’est pourquoi il est essentiel de le répéter de nombreuses fois. Votre objectif est de réussir à 100%.

Test 2 : La recherche d’une pièce de monnaie

Ce test utilise une pièce métallique, objet irradiant de champs électromagnétiques. Pour réaliser ce test, vous avez besoin de deux pots de yaourt opaques et d’une pièce de monnaie. Le but de l’exercice est de retrouver sous lequel des deux pots est dissimulé la pièce métallique. Passez le pendule au-dessus du premier pot et posez la question le plus clairement possible dans votre tête : « La pièce est-t-elle cachée sous ce pot ? » Si le pendule fait des rotations dans le sens horaire, cela veut dire que « oui », c’est bien sous ce pot que la pièce est dissimulée. Comme pour le test précédent, vous devez réitérer ce test de nombreuses fois pour être sûr de votre potentiel et éliminer la réussite due à la chance ou au hasard. Quand ce test sera pleinement maîtrisé, augmentez le nombre de pot. Vous commencerez en ajoutant un troisième pot et, quand enfin vous maitriserez l’exercice, vous augmenterez la difficulté en en ajoutant un quatrième, et ainsi de suite. Cependant, il est essentiel de pratiquer ce test avec une seule pièce de monnaie.

Test 3 : Le verre d’eau salé

Pour réaliser ce test, prenez trois verres contenant de l’eau et demandez à une tierce personne de dissoudre dans l’un deux une cuillère à café de sel. Le sel, une fois dissout est absolument invisible. Vous avez donc devant vous trois récipients contenants de l’eau, dont un rempli d’eau salée. Le but de l’exercice est, bien entendu, de trouver le verre contenant le sel. Posez-vous, comme toujours, la question de la manière la plus claire possible quand vous passez le pendule sur le premier verre. Si le pendule se met à effectuer des rotations dans le sens horaire, cela signifie que le verre que vous examinez avec le pendule est bien celui contenant le sel. Si, au contraire, la réponse est « non », déterminée par le pendule qui tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, passez au second verre, et ainsi de suite, jusqu’à trouver la bonne réponse. Quand vous maîtriserez ce test complètement, augmenter la difficulté en rajoutant un, puis deux, puis trois verres jusqu’à que votre taux de réussite soit de 100%.

Tests de perfectionnement

Il est question ici de tests d’un niveau plus difficile mais si vous avez atteint avec succès un taux de réussite complet aux trois tests précédents, vous êtes prêts à réaliser les deux exercices suivants. Ces tests nécessitent un surcroit de concentration. Gardez à l’esprit que chaque expérience est un apprentissage, que cette expérience soit un échec ou une réussite. Encore une fois, ne vous découragez pas, et pratiquez ces exercices jusqu’à obtenir un taux de réussite de 100%.

Tests 1 : Trouvez le nord magnétique

Ce test nécessite une boussole. Posez la, sans la regarder, sur une table et tournez- lui le dos. Le but de cet exercice est de retrouver le nord, indiqué par la boussole. Positionnez votre bras gauche à l’horizontale et pointez l’index. Il est conseillé, pour faire ce test, de garder les yeux fermés. Posez la question comme suit : »Le pendule tournera lorsque mon doigt indiquera la direction du nord »Maintenant, tournez sur vous-même très lentement jusqu’à que vous sentiez votre pendule créer des rotations. A ce moment, arrêtez-vous et regardez la direction qu’indique la boussole et le positionnement de votre index. Si votre doigt est dans la même trajectoire que celle qu’indique la boussole, vous avez réussi le test haut la main. Si ce n’est pas le cas, ne vous découragez pas et évaluer la différence entre la direction indiquée par votre index et celle indiquée par la boussole. Rassurez-vous, il est très difficile, au premier essai, de réussir ce test ; vous devez le refaire à maintes reprises et tenter de diminuer l’écart de trajectoire entre la direction de votre doigt et la direction donnée par la boussole. Concentration et patience sont les maîtres mots de la réussite de ce test.

Test 2 : Détectez un objet imprégné par la pensée

Ce test est d’un niveau de difficulté supérieur au précédent car il permet de mesurer l’action mentale des individus sur les objets. Cette vision ne fait pas l’unanimité, certains pensant qu’il est impossible qu’un être humain imprègne de sa pensée un objet tandis que d’autres approuvent cette théorie. Pour réaliser ce test, vous avez besoin de trois objets, prenons par exemple une paire de lunettes, un verre et un billet de banque. Demandez à une personne de penser profondément à l’un de ces trois objets, pendant une minute, sans le regarder et encore moins sans le désigner du doigt. Cette personne imprègne l’objet qu’elle a choisi de sa pensée. Vous devez, à l’aide de votre pendule, retrouver cet objet. Commencez à passer votre pendule au-dessus du premier objet en posant une question claire : « les lunettes ont-elles été chargées par la pensée ? » Si le pendule définit des rotations dans le sens horaire, cela signifie que l’objet que vous examinez à bien été imprégné par la pensée. Si, au contraire, le pendule définit des cercles dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, passez le pendule au-dessus du second objet, et ainsi de suite, jusqu’à que le pendule vous indique le bon objet.



4-Les principaux domaines d’application du pendule


Maintenant que vous avez développé votre sensibilité radiesthésique grâce aux entraînements étudiés précédemment, vous allez pouvoir mettre en application vos compétences dans différents secteurs, tels que la recherche d’un trésor, ou encore celle de votre talisman ou de la pierre précieuse faîte pour vous assurer chance et protection. Nous traiterons aussi de sujets primordiaux pour tout un chacun comme, par exemple, la recherche de votre âme sœur.

Pour obtenr une voyance par téléphone en privé avec nos voyants maîtrisant l'art du pendule, composez le :


Conseils préalables

Avant de vous lancer dans l’exploration de ce chapitre et des nombreux domaines dans lesquels le pendule peut vous aider à y voir plus clair, il est essentiel de garder à l’esprit ces quelques conseils préalables.

N’oubliez pas que vous êtes le maître de votre pendule ; le rôle du pendule est de vous aiguiller, de mettre en exergue des hypothèses de chemins à prendre dans vos recherches. Il est possible aussi que vous ayez des difficultés à comprendre la réponse donnée par le pendule.

En ce qui concerne les jeux d’argent, il est bien entendu évident que le pendule ne peut vous apprendre la combinaison gagnante du loto, le rôle du pendule étant de vous proposer les numéros ayant le plus de chances de sortir au tirage souhaité. Libre à vous, ensuite, d’en faire une synthèse équilibrée et de laisser parler votre intuition.

Dernier point : nous n’évoquerons pas, dans ce chapitre, l’utilisation du pendule dans le domaine de la radiesthésie médicale. Cet ouvrage met en exergue l’art de la maîtrise du pendule dans des sujets primordiaux mais qui reste ludiques. Nous ne pouvons-nous improviser docteur en médecine et, en France, seul ce professionnel a le droit de prescrire des médicaments, en vertu de l’article L 372 du code de la santé publique.

Les domaines et expériences de ce chapitre, aussi différents des uns des autres soient-ils, s’apparentent tous au domaine de la téléradiesthésie. Mais d’abord, qu’est-ce que la téléradiesthésie ? Elle est la pratique à distance de la radiesthésie, en s’appuyant sur un support relatif à la recherche entreprise. Dans la recherche d’une personne disparue sans laisser de traces, ce peut être un objet lui ayant appartenu, ou bien encore une photo récente. Pour ce qui est de la recherche d’eau ou d’un trésor, ce support prendra la forme d’une carte détaillée, d’un plan, ou encore d’un terrain. La téléradiesthésie permet de travailler de chez soi, avec son pendule, ce qui permet une concentration de l’esprit plus élevée, et un réel confort pour le pratiquant.

Application 1 : Recherchez l’âme sœur

Voici l’une des applications les plus demandées. En effet, la quête de la personne idéale, symbole d’amour, de tendresse, de compréhension et de projets à venir est une recherche essentielle pour la plupart d’entre nous. Cependant, coupons court immédiatement à une idée fausse mais grandement répandue : celle que le pendule serait capable de nous informer exactement de qui est cette personne tant attendue. Encore une fois, le pendule vous guidera dans vos recherches mais seule une vie profondément sociale peut mettre cet être sur votre chemin. Cependant, quelle est la bonne manière de procéder afin d’y voir plus clair ? Encore une fois, le pendule ne vous révélera pas les noms, prénoms et numéro de téléphone de votre âme sœur. Vous devez poser des questions précises et décortiquer cette recherche en plusieurs étapes. Dans un premier temps, essayons d’analyser ces qualités. Pour cela, positionnez le pendule au-dessus de la première cellule du schéma suivant. Comme toujours, posez- vous la question mentalement et de la manière la plus claire possible : « Mon âme sœur est-elle pourvue de cette qualité ? » Si le pendule tourne au-dessus de cette cellule dans le sens des aiguilles d’une montre, cela signifie que la réponse est « oui ». Si ce n’est pas le cas, renouvelez l’opération au- dessus de la seconde cellule, et ainsi de suite. Cependant, si le pendule tourne dans le sens horaire au-dessus de la case « autre », il vous faudra élargir le champ des recherches, et, pour cela, créer un schéma avec de nouvelles cellules contenant toutes de nouvelles qualités.

Bien entendu, il est essentiel de définir au maximum la personne que vous recherchez. Essayons donc, maintenant, de définir le métier qu’elle exerce. Pour cela, répétez l’opération précédente en vous basant sur le schéma correspondant aux professions hypothétiques de votre « graal ». Ce travail peut être long, au vu de l’immense éventail des professions existantes. Soyez patient, ne vous découragez pas, l’ombre de votre âme sœur est au bout du chemin…

Application 2 : Améliorez votre vie professionnelle

Première étape

Quand on est en recherche d’emploi, ou que la profession exercé ne nous convient plus, il est essentiel de savoir quelles sont nos qualités professionnelles à mettre en valeur pour mettre de son côté le plus de chance d’accéder au travail pour lequel vous souhaitez postuler. Pour cela, servez-vous du schéma suivant et passez votre pendule au-dessus de la première cellule en posant la question comme suit : « Quelle est ma principale qualité professionnelle ? ». Si le pendule réagit positivement au-dessus de la cellule « autre », créez vous-même un nouveau schéma où seront listées de nouvelles qualités.

Seconde étape

Une fois que vous avez mis le doigt sur vos points forts à mettre en valeur lors d’entretiens d’embauche, il est essentiel de définir le secteur d’activité où vous pourrait mettre en valeur votre potentiel professionnel et vous épanouir. Servez-vous du schéma suivant et passez votre pendule au-dessus de chacune des cellules correspondant à un secteur d’activité. Une nouvelle fois, si le pendule tourne dans le sens des aiguilles d’une montre au-dessus de la cellule »autre », créez une nouvelle planche où seront listés de nouveaux secteurs d’activité.

Application 3 : Pratiquez l’activité sportive qui vous convient le mieux.

Il est essentiel pour chacun de nous de pratiquer un sport, dans un premier temps, pour maintenir son corps en forme et, enfin pour permettre à notre esprit de se relâcher complètement. De plus, l’activité physique nous libère des tensions générées par le stress. Cependant, il se peut que vous ne sachiez pas vers quelle activité physique vous tourner ; utilisez votre pendule pour y voir plus clair ! Passez votre pendule au-dessus du schéma suivant en posant la question de la manière suivante : « cette activité est-t-elle faite pour moi ? » Si le pendule dessine des rotations positives au-dessus de la case « autre », créez une nouvelle planche avec, pour chacune des cellules, de nouvelles activités physiques et recommencez la même manipulation que précédemment, jusqu’à trouver le sport qui fera de vous un étendard de l’adage suivant : «un corps sain dans un esprit sain ».

Application 4 : Nourrissez-vous de façon équilibrée

La malnutrition est le fléau de nos sociétés modernes de consommation. Par manque de temps, par paresse, nous remplissons nos caddies d’aliments industriels, trop sucrés, trop salés, trop gras ; cela entraînant obésité, hypertension, diabète et élevant le risque de développer des maladies coronariennes et de libérer le champ à la multiplication des cellules cancérigènes. De plus, nous mettons souvent de côté les aliments indispensables à notre santé, que sont les fruits et légumes frais. Pour augmenter les chances de traverser la vie en bonne santé, il est essentiel de les remettre quotidiennement à nos menus. Aidons-nous du pendule afin de déterminer lesquels d’entre eux nous conviennent le mieux. Pour ce faire, servez- vous de la planche suivante, et passez votre pendule sur chacune des cellules en demandant : « Ce fruit est-il bon pour mon corps ? » Si le pendule donne une réponse affirmative au-dessus de la case « autre », dessinez une nouvelle planche avec autant de cellules que de nouveaux fruits, et renouvelez l’expérience jusqu’à trouver le fruit indispensable à votre journée.

Renouvelez l’opération pour déterminer le légume essentiel du jour d’aujourd’hui. Servez-vous de la planche suivante et, encore une fois, si le pendule définit des cercles dans le sens horaire au-dessus de la cellule « autre », créez une nouvelle planche définissant de nouveaux légumes et renouvelez l’opération jusqu’à trouver enfin le légume indispensable à votre forme.

Application 5 : amusez-vous avec les jeux de hasard

Le pendule peut vous aiguiller dans votre recherches des bons numéros à jouer, cependant, un « radiesthésiste » vous assurant qu’il est possible, avec le pendule, de trouver la combinaison gagnante faisant de vous le millionnaire de demain est un escroc. Celui-ci voudra assurément d’ailleurs vous vendre une méthode infaillible et, bien entendu, fort couteuse. Attention, charlatan droit devant ! L’ensemble des joueurs aux jeux de hasard parient en général un numéro leur portant chance ou, plus couramment, leur date de naissance ou celles de leurs enfants, voire leur date de mariage. Mais, dans un premier temps, il est essentiel de connaître nos chances de gagner à ce type de jeux.

Loto


Depuis 2008, la française des jeux a quelque peu corsé les probabilités de gagner au loto national car, il faut maintenant posséder 5 bons numéros, plus un sixième, appelé le numéro de la chance. Quelles sont donc les probabilités de gagner le gros lot maintenant ? He bien, pour être honnête, elles sont très minces, vous avez une chance sur 19 068 840 d’être le millionnaire du prochain tirage ! La seule chose qui soit sûre c’est que si vous ne tentez pas votre chance, vous n’avez strictement aucune chance de gagner… Si vous vous sentez donc l’âme du prochain gagnant, prenez votre pendule et travaillez-en suivant la chronologie des 3 étapes suivantes.

-Première étape

Elisez 5 numéros parmi les 49 présentés. Passez votre pendule au-dessus de chacun des 49 numéros, en commençant par le numéro 1, jusqu’au numéro 49. Quand votre pendule est au-dessus du numéro 1, posez la question clairement : « Ce numéro sortira-t-il ? »

-Seconde étape

Comme précédemment, passez votre pendule au-dessus de chacun des numéros présentés en posant la question de façon simple et claire, jusqu’à ce que le pendule tourne dans le sens des aiguilles d’une montre au-dessus de l’un deux.

-Troisième étape

Maintenant que vous avez choisi vos 5 numéros plus le numéro chance, il faut désormais déterminer le jour du tirage. Il y a trois tirages hebdomadaires : lundi, mercredi et samedi. Passez votre pendule sur chacun de ces jours de tirage en vous posant la question de la manière suivante : « Ce jour-ci est-il le bon ? »



Euromillions

Ce jeu, très semblable au loto s’étend à l’Europe ; en effet, une dizaine de pays peuvent y participer. Bien entendu, les gains sont encore plus exorbitants qu’à la loterie nationale, mais les chances de gagner le gros lot sont 4 fois plus minces. Si, malgré tout, vous croyez en votre bonne étoile et pensez que muni de votre pendule, vous pouvez devenir le nouveau gagnant, il vous faudra élire 5 numéros parmi les 50 présentés plus deux numéros supplémentaires appelés « étoiles ».

-Première étape

Elisez 5 numéros parmi les 50 hypothèses présentées. Passez votre pendule au-dessus de chacun des numéros de 1 à 50, en commençant par le numéro 1. Posez la question comme suit : « Ce numéro est-il le bon ? » Continuez l’expérience jusqu’ à définir 5 numéros favorables.

-Seconde étape

Elisez 2 numéros de la chance (étoiles) parmi les 9 présentés. Passez votre pendule sur chacun des numéros en demandant « ce numéro est-il le bon ? », et ainsi de suite jusqu’à trouver 2 numéros favorables.



Keno


-Première étape

Pour commencer, vous devez savoir combien de numéros vous voulez jouer : vous pouvez choisir entre 2 et 10 numéros.

-Deuxième étape

Passez votre pendule au-dessus de chacun des numéros, dans l’ordre croissant, en vous posant la question de la manière suivante : « Ce numéro est-il le bon ? » Cette question doit être demandée autant de fois que le nombre de numéros que vous souhaitez jouer.



Rapido


Combien avez-vous de chance de gagner au Rapido ? Pour être exact, vous n’avez qu’une probabilité sur 503 880. Pour utiliser votre pendule afin de définir les numéros à jouer, séquencez cette recherche en deux étapes.

-Première étape

Elisez 8 numéros parmi les 20 présentés dans la grille 1. Passez votre pendule au-dessus de chacun des 20 numéros, de manière croissante (vous commencez par le chiffre 1, puis le 2,… jusqu’au chiffre 20). Quand votre pendule est au-dessus du numéro, posez la question de la manière suivante : « ce numéro est-il le bon ? »

-Seconde étape

Elisez 1 chiffre parmi les 4 présentés. Passez votre pendule au-dessus de chacun en posant la question suivante : « ce numéro est-il le bon ? », et ainsi de suite jusqu’à trouver le numéro favorable.

Application 6 : Déterminez la couleur idéale de votre décoration intérieure

Les couleurs ont une grande influence sur nos vies, notre bien-être et trouver les couleurs qui nous sont le plus favorable équivaut à augmenter l’osmose naturelle que nous pouvons entretenir avec notre environnement. Cette technique s’appelle la chromothérapie, elle est utilisée également pour se soigner, rééquilibrer les organes, en donnant au corps la complémentarité qui lui est nécessaire. Au milieu du siècle dernier, des chercheurs initièrent une expérience pour la moins « loufoque » : ils décidèrent de mesurer les effets des couleurs sur des têtards de grenouille. Ils séparèrent les têtards en 4 catégories relatives à 4 couleurs différentes de bocaux et se rendirent compte, quelques jours plus tard, que le développement des « cobayes » était différent selon la couleur du bocal qui leurs avaient été attribués. Les têtards des bocaux transparent et jaune étaient dans le même état qu’au premier jour de l’expérience ; ceux du bocal rouge étaient moins grands et beaucoup plus dynamiques tandis que ceux du bocal bleu avaient grossi de manière significative et étaient beaucoup plus calme que les autres !

Au vu de cette expérience étonnante, essayons maintenant de définir vos couleurs les plus favorables, à l’aide de votre pendule. Cette technique s’appelle la chromo-radiesthésie. Servez-vous de la planche suivante et passez votre pendule au-dessus de chacune des cellules correspondant à autant de couleurs différentes en vous posant la question comme suit : « Cette couleur me convient-elle ? » Si le pendule tourne au-dessus de la cellule « autre » dans le sens des aiguilles d’une montre, cela signifie qu’il vous faut recréer une nouvelle planche définissant de nouvelles couleurs et renouveler l’expérience.

Les couleurs et leurs significations :
Les couleurs se classent en deux catégories : les couleurs chaudes (rouge, orange et jaune) et les couleurs froides (vert, bleu, violet).


  • Le rouge : couleur connue pour réchauffer, elle renforce l’énergie des apathiques. Cependant, elle est à éviter pour les gens souffrant de nervosité. Un intérieur de couleur rouge est conseillé pour les efforts intellectuels ou physiques. Cette couleur aurait aussi des pouvoirs aphrodisiaques.
  • L’orange : couleur de l’optimisme, un intérieur de cette couleur nous rendrait plus positif. Cette couleur est bénéfique pour ceux souffrant d’asthme ou de problèmes respiratoires.
  • Le jaune : cette couleur est celle de l’énergie solaire, elle insuffle énergie, et motivation. Elle est indiquée pour stimuler les fonctions cérébrales. Elle est également très positive pour le système nerveux.
  • Le vert : Cette couleur froide a des vertus calmantes et rafraîchissantes. Elle est préconisée chez ceux souffrant de surmenage et de stress. Cette couleur apaise les émotions et permet une grande clarté d’esprit. Elle est indiquée pour ceux qui sont à l’aube de grandes prises de décision. Cette couleur est aussi reconnue pour régénérer le corps et stimuler la libido.
  • Le bleu : cette couleur est préconisée chez ceux souffrant de troubles anxieux, elle est calmante et procure bien être et détente. Elle apaise les tensions et favorise l’état méditatif.
  • Le violet : Cette couleur insuffle l’inspiration, elle est connue pour ses propriétés calmantes. Sa puissance thérapeutique est immense : elle a le pouvoir de purifier le sang et le foie et stimule le système immunitaire.

Application 7 : Améliorez votre sommeil.

Le sommeil est essentiel à notre équilibre physique, intellectuel et émotionnel. Il est vrai que nous n’avons pas tous les mêmes capacités de régénération, certains ont besoin de 8 heures de sommeil pour être en forme et productif, tandis que pour d’autres, 5 petites heures sont suffisantes. Malgré tout, si vous dormez mal, que vous vous réveillez plusieurs fois par nuit ou que vous avez des difficultés à vous endormir, il est nécessaire d’en trouver la cause, avant que ce déséquilibre déstabilise profondément votre corps et votre esprit.

Pour cela, servez-vous de la planche suivante comme support et passez votre pendule sur chacune des cellules en posant la question de la manière suivante : «Est-ce que le fait de changer mon lit de place me fera mieux dormir ? » ou encore «Est-ce que le fait de boire une infusion apaisante avant d’aller au lit rééquilibrera mon sommeil ? » Si le pendule donne une réponse positive au-dessus de la cellule « autre », créez une nouvelle planche signifiant de nouvelles causes hypothétiques à votre déséquilibre. Malgré tout, les problèmes d’insomnie et de fatigue chronique pouvant, à terme, générer de profonds déséquilibres, il est donc nécessaire, si vous ne constatez pas rapidement une amélioration de la situation suite à la décision que vous avez prise, de consulter rapidement un professionnel de la santé.

Application 8 : Choisissez la plante qui vous fera du bien

Dans une approche naturelle de votre santé, et afin de régler quantités de petits maux, l’utilisation des plantes, appelée phytothérapie, est complètement indiquée. Nous tenterons ici de définir la plante calmante qui vous est nécessaire, en cas de stress et de surmenage et la plante stimulante adéquate si vous traversez une période de fatigue et de manque de motivation. Ces plantes sont à utiliser en infusion. En effet, il y a plusieurs méthodes d’utilisation thérapeutique des plantes :


  • la décoction, où feuilles et racines sont bouillies un long moment.
  • la digestion où la plante est simplement chauffée dans de l’eau mais en aucun cas portée à ébullition et enfin,
  • la macération où la plante reste un très long moment dans de l’eau à température ambiante.

Les plantes à effet stimulant

Pour débuter cette recherche, servez- vous de la planche suivante mettant en exergue les plantes stimulantes les plus utilisées, à savoir : l’angélique, l’anis vert, l’artichaut, le basilic, la cannelle, le cassis, le fenouil, et le gingembre. Passez votre pendule au-dessus de chacune de ces huit cellules en posant la question de la manière suivante : «Cette plante peut-elle me stimuler? » Bien entendu, cette application touchant au domaine de la santé, il est indispensable de consulter un professionnel de la santé si vous ne percevez pas d’amélioration de votre état après avoir pris le fruit de votre décision.



Les plantes à effet calmant.

Pour initier cette recherche et en finir avec le stress qui vous ronge, utilisez la planche suivante, comportant les dix plantes préconisées en cas de troubles nerveux, à savoir : l’aubépine, la camomille, le laurier, la marjolaine, la passiflore, la reine des prés, le thym, le tilleul, la valériane et la verveine. Encore une fois, passez votre pendule au-dessus de chacune des cellules de cette planche, en vous demandant : « Cette plante peut-elle me calmer ? » Si après avoir utilisée la plante que vous avez choisie à l’aide de votre pendule, vous ne constatez pas une amélioration de votre état, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

Application 9 : Identifiez votre porte-bonheur favori

Beaucoup d’entre nous, même si ils ne le disent pas, possèdent un porte bonheur. Celui-ci peut prendre la forme d’une patte de lapin, d’un trèfle à quatre feuilles, mais aussi d’un signe religieux, ou ce peut être encore un objet familial passant de génération en génération. Le porte-bonheur est un objet que l’on porte toujours sur soi, afin de se protéger des mauvais esprits et d’attirer la chance. Si vous aussi, vous souhaitez sentir cette protection autour de vous et définir quel talisman vous sera le plus favorable, servez-vous de la planche suivante et passez votre pendule au-dessus de chacune des différentes cellules, en posant la question de la façon suivante : « ce talisman est-il fait pour moi ? » Si le pendule réagit négativement au-dessus de chacune des cellules de la planche mais que cependant, il dessine des rotations horaires sur la cellule « autre », créez une nouvelle planche, avec de nouveaux porte-bonheur et réitérez l’opération jusqu’à trouver celui qui vous convienne.

Application 10 : Identifiez votre pierre précieuse favorite.

Les pierres précieuses ont toutes des pouvoirs et elles sont également utiles pour rééquilibrer le corps et soigner les organes : cette médecine douce porte le nom de litothérapie. Cette application va vous permettre de trouver la pierre précieuse qui vous est la plus favorable. De plus, les pierres portent également chance et sont connues pour repousser le mauvais œil. Pour réaliser cette recherche, utilisez le support suivant et passez votre pendule au-dessus de chacune des cellules en posant la question de la manière suivante : « Cette pierre précieuse est-elle faîte pour moi ? »

Voici les propriétés de chacune des pierres définies dans le schéma :

  • Agathe : cette pierre attire la chance et l’argent !
  • Améthyste : cette pierre est utilisée pour pallier les dépendances, tel que l’alcoolisme.
  • Diamant : la pierre la plus rare de toutes. Elle protège des esprits malins.
  • Emeraude : c’est la pierre de l’intelligence.
  • Lapis-lazuli : on l’appelle aussi « la pierre de l’amitié », cette pierre est connue pour faire faire de beaux rêves à celui qui la porte.
  • Opale : cette pierre attire la chance et elle apporterait la richesse.
  • Rubis : cette pierre est considérée comme celle du bonheur. Porter un rubis favoriserait une vie à l’écart des tourments.
  • Saphir : cette pierre apporte force, motivation et courage.
  • Topaze : cette pierre aurait le pouvoir de maîtriser les passions et protègerait de l’infidélité.
  • turquoise : cette pierre protège des mauvais esprits. Elle aurait le pouvoir de changer de nuances si celui qui la porte était menacé d’un grand danger.

Nous venons ici de donner les caractéristiques pour chacune des pierres du schéma, mais cela n’est qu’une infime partie des pierres précieuses existantes. Si votre pendule réagit de manière négative au-dessus de chacune des cellules de cette planche, créez une nouvelle avec de nouvelles pierres précieuses à recherchez : malachite, sugilite, labradorite, œil de tigre, pierre du soleil, aventurine, larimar, jaspe rouge, onyx, aigue-marine, …

Application 11 : Trouvez un gisement de minerai sur plan

Nous allons voir ici comment détecter un gisement de minerai. En effet, la radiesthésie est souvent utilisée dans ce domaine, en témoignent les mines de potasse de Wittelsheim, en Alsace. C’est au début du siècle dernier qu’un certain monsieur Grisez, déjà connu pour les très nombreuses sources qu’il avait trouvé à l’aide de sa baguette de coudrier, détecta le gisement de potasse de Wittelsheim. Il ne se contenta pas d’indiquer l’endroit où celui-ci se trouvait : il définit précisément l’épaisseur de la couche de minerai. Pour cette formidable découverte, gage de développement et d’emploi dans la région, il reçut une prime de plusieurs millions de francs. Il va sans dire qu’à l’époque, cette somme fit de lui un homme riche !

Il y a deux manières différentes de procéder pour trouver de gisement de minerai. La première est l’utilisation de la radiesthésie pure, sur le terrain. La seconde est l’utilisation de la téléradiesthésie, c'est-à-dire que le radiesthésiste travaille de chez lui, à l’aide de plans ou de cartes et utilise son pendule pour définir l’endroit, mais aussi l’importance du gisement, voire la nature de celui-ci (or, cuivre, plomb,…) Il est bien entendu très difficile d’appliquer la téléradiesthésie à ces recherches mais une pratique assidue ainsi qu’une grande sensibilité aux champs magnétiques sont les clefs du succès. Pour commencer cette application, il est conseillé de s’entraîner : une tierce-personne cachera différents minerais dans plusieurs enveloppes complètement identiques. Vous passerez votre pendule au-dessus de chacune des enveloppes en tentant de définir quel minerai se cache dans chacune d’entre elles.

Une fois cet exercice pleinement réussi, vous pourrez essayer de trouver un gisement sur un plan ou une carte. La première question que vous vous poserez en passant votre pendule sur la carte sera celle-ci : « un gisement est-il enfoui dans cette carte ? » Si votre pendule répond à la positive, tentez de découvrir le minerai du gisement, en demandant, par exemple : « s’agit-il de zinc ? » Si le pendule décrit des cercles dans le sens des aiguilles d’une montre au-dessus de la cellule »autre », dessinez de nouvelles cellules pour autant de nouveaux minerais, jusqu’à obtenir la nature exacte du minerai. Pour aller plus loin, vous pouvez essayer de découvrir la profondeur du gisement et l’endroit exact où il est enfoui. Cette étape ultime étant la plus difficile, nous vous souhaitons bon courage dans vos recherches, mais avec de la concentration et beaucoup de travail, vous avez malgré tout de grandes chances de réussir cet exercice difficile.

Application 12 : Essayez de trouver un trésor

La France, de par son Histoire, les nombreuses invasions qu’elle a subi, les grandes guerres et les oppressions qui en découlent, est un des pays où il y a le plus de magots enfouis ; ce peut être de l’or et des pierres précieuses, mais également des objets de valeurs qu’une famille a caché sur son terrain avant de s’enfuir (tableaux, souvenirs familiaux, …) Les découvertes peuvent être faites partout : sous la terre, dans une cave, dans un mur, sous un lieu saint (temple, église, …), au pied d’un arbre. Il est possible qu’un jour, au cours de votre expérience de radiesthésiste, une personne vous demande de l’aider à trouver un trésor hypothétiquement enfoui sur son terrain. Pour cela, vous aurez besoin d’une carte détaillée du lieu de recherche. Passez votre pendule au-dessus de la carte et posez la question comme suit : « y-a-t-il un trésor caché dans cette carte ? » Si le pendule décrit des mouvements rotatifs dans le sens des aiguilles d’une montre, essayez de localiser précisément l’endroit où il se cache grâce à la planche suivante. Passez votre pendule au-dessus de chacune des cellules en demandant : « le trésor est-il caché précisément ici ? ». Si le pendule réagit positivement au-dessus de la cellule « autre », créez une nouvelle planche relatives à de nouveaux endroits où le magot pourrait être dissimulé, et ce jusqu’à trouver le trésor.

Avant de lancer la recherche, il est utile de préciser à la personne qui vous a attribué cette mission qu’est-ce qu’un trésor et quelles sont les procédures légales à satisfaire si il est trouvé, vous appuyant sur l’article 716 du code civil : « Un trésor est toute chose cachée ou enfouie sur laquelle personne ne peut justifier sa propriété et qui est découverte par le pur effet du hasard ; Il appartient à celui qui le trouve dans son propre fonds. Si le trésor est trouvé dans le fonds d’autrui, il appartient pour moitié à celui qui l’a découvert et pour l’autre moitié au propriétaire du fonds. » Il est bien entendu essentiel, afin d’éviter tous litiges, de vous assurer que la personne ait bien compris cet article et les obligations qui en découlent.

Application 13 : Détectez la présence d’eau

Détecter la présence d’eau est le travail des sourciers. Certains travaillent sur le terrain, armé de leur baguette de coudrier mais il est également possible de travailler à distance, grâce à un plan ou une carte détaillée. L’hydroscopie (l’action de rechercher de l’eau dans le sol) est difficile car il y a de l’eau en abondance sous la terre. Le rôle du téléradiesthésiste est de localiser l’eau cachée dans le souterrain, indiquer sa puissance ainsi que la profondeur à laquelle elle se situe, permettant de savoir la profondeur nécessaire du forage.

Cette recherche est très difficile mais cependant, certains professionnels de la radiesthésie atteignent des taux de réussite admirables. Un certain Monsieur répondant au nom de Joseph Treyve expliqua au début du siècle dernier avoir recherché 840 sources d’eaux profondes. Il comptabilisa 839 réussites ! Un jour, un conservateur des eaux et forêts de l’Espinasse, lieu situé non loin de la ville de Moulins, lui demanda de l’aider, car après avoir cherché jusqu’à 24 mètres sous la terre la présence d’eau, il était dans une situation d’échec. Monsieur Treyve travailla à l’aide d’un plan et put définir que l’eau jaillirait entre 32 et 33 mètres de profondeur. Effectivement, l’eau se trouvait précisément à 32,35 mètres de profondeur !

Cependant, définir de manière si précise la profondeur à laquelle se trouve l’eau est un exercice très difficile où seuls les meilleurs réussissent. Michel Hennique, l’un des meilleurs sourciers de cette génération, comptabilisant un taux de réussite de 96%, affirme que cet exercice demande une patience infinie et beaucoup d’humilité. Il ajoute que le sourcier n’est pas un magicien et que l’erreur étant humaine, il est essentiel de l’accepter et d’en tirer les conclusions qui en découlent, afin de toujours s’améliorer pour pouvoir frôler, à terme, un taux de réussite complet.

Si vous aussi vous voulez tenter l’expérience, il vous est indispensable de vous procurer un plan ou une carte de la région et de vous demander, en passant le pendule au-dessus, la question suivante : « Une source d’eau est-elle cachée dans ce plan ? » Si votre pendule décrit des cercles dans le sens rotatif, continuez l’expérience en tentant de trouver précisément l’endroit où celle-ci se trouve, en vous disant dans votre tête : « Mon pendule créera des cercles rotatifs quand il se trouvera au- dessus de l’endroit exacte de la source. »

Application 14 : Essayez de retrouver une personne disparue

Nous allons vous expliquer ici comment essayer de retrouver une personne disparue. Cette recherche est très délicate car une personne disparue inquiète grandement ses proches. La personne disparue sans laisser de traces peut avoir été enlevée, maltraitée puis tuée, mais ce peut être aussi un adulte souhaitant commencer une nouvelle vie en faisant table rase du passé. Pour réussir cet exercice, il faut une sensibilité radiesthésique hors du commun, beaucoup d’humilité et un énorme sens moral. Lors d’une disparition d’une personne, nombres de radiesthésistes, aussi bien professionnels qu’amateurs, proposent leur aide à la famille du disparu ou aux services de police. Si certains d’entre eux sont honnêtes, cette situation mêlant inquiétude et souffrance attire bons nombres de charlatans, prêts à tout pour briller, voir à soutirer de l’argent à la famille accablée par cette disparition incompréhensible. Si vous voulez essayer de pratiquer cette application, munissez-vous de la photo récente de la personne disparue ou d’un objet lui ayant appartenu (vêtements, bijoux, …) ainsi que le plan détaillé ou une carte de l’endroit où cette personne a été vue la dernière fois. Enfin, posez- vous les 3 questions suivantes dans cet ordre, en passant le pendule au-dessus de la carte en votre possession.

Question 1 : « La personne disparue est-elle partie de son plein gré ? » Si le pendule décrit des cercles rotatifs dans le sens horaire, il est bien évidemment inutile de continuer les recherches. Cependant, si le pendule répond de manière négative, continuez les recherches en posant la question suivante.

Question 2 : « La personne se situe-elle encore dans la région où elle a été vue la dernière fois ? » Ensuite, il est essentiel de poser la question la plus délicate, la question 3.

Question 3 : « La personne disparue est-elle encore en vie ? »

Cette application étant très délicate et pouvant vous troubler, n’hésitez pas à écrire ces différentes questions sur un papier afin de vous assurer concentration et maîtrise de soi.

Application 15 : Devinez le sexe d’un enfant dans le ventre de sa mère

Quand une femme attend un heureux évènement, tout le monde veut savoir s’il s’agit d’un garçon ou d’une fille. Chacun y va de ses prédictions, certains se fiant uniquement à leurs intuitions tandis que d’autres s’appuient sur d’ancestrales théories, bien entendu, sans l’ombre d’une quelconque preuve scientifique. Si le ventre est en pointe, certains y voit un garçon, et ainsi de suite dans le bal des approximations très…approximatives.  Avec le pendule, vous pouvez percer ce mystère à 100%. En plus d’être sans danger moral, cette expérience très ludique intéressera la plupart des futures mamans… Vous devez travailler à une dizaine de centimètres du ventre de la maman, en posant la question comme suit : « L’enfant présent est-il de sexe masculin ? » Si le pendule indique une réponse négative, reposez la question en demandant au pendule de réagir si l’enfant est de sexe féminin. Si la réponse est également négative ou si vous n’obtenez aucun signe du pendule, demandez au pendule de vous indiquer s’il s’agit de jumeaux, voire de triplés, ces cas de figures pouvant compliquer les réactions de votre pendule !

Ania, voyante spécialiste de la voyance sur photo, utilise son pendule pour apporter les réponses de voyance gratuite sur photo à toutes vos questions. Alors n'hésitez pas une seule seconde pour faire appel aux compétences de la voyance pendule de Voyance-sincerité !